.:Fl-Land:. Index du Forum

.:Fl-Land:.
Forum sur le site de Foot-land
 


GroupesGroupes   RechercherRechercher   MembresMembres   

ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés    FAQFAQ

ConnexionConnexion 
 S’enregistrerS’enregistrer
 




 
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Votez Svp
Quart de final

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:Fl-Land:. Index du Forum >>> FootBall >>> Les Coupes >>> Coupe de France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blaster013



Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 799
Localisation: MaRs [13]
Date de naissance: 25/06/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: TeAm Of MaRs

MessagePosté le: 18/02/2007 09:55:02    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Calendrier Coupe de France Quart Finale

27/02/2007 17:00 Sedan Nantes
27/02/2007 20:45 Marseille Vannes OC
28/02/2007 18:15 Montceau Lens
28/02/2007 21:00 Sochaux Paris SG
_________________

TeAm Of MaRs VeNeZ DaNs MoN 30000 PlAcEs
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: 18/02/2007 09:55:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blaster013



Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 799
Localisation: MaRs [13]
Date de naissance: 25/06/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: TeAm Of MaRs

MessagePosté le: 28/02/2007 12:57:43    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Sedan 1 - 1 Nantes victoire de nantes aux tirs au but
Marseille 5 - 0 Vannes Logique respectée
_________________

TeAm Of MaRs VeNeZ DaNs MoN 30000 PlAcEs
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bossd57245



Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 205
Localisation: Metz
Date de naissance: 09/12/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: metzain

MessagePosté le: 28/02/2007 15:41:20    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Face à Vannes (5-0), Marseille a fait coup double en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe de France et en rassurant ses attaquants. Critiqués ces derniers temps pour leur inefficacité, Djibril Cissé, Toifilou Maoulida, Mamadou Niang et Mickaël Pagis ont tous marqué mardi.

Dans certains pays, c'est une habitude. Pour donner confiance aux attaquants en début de saison ou avant une écheance de taille (Coupe du monde, Euro...), les clubs ou équipes nationales n'hésitent pas à affronter des formations de divisions inférieures. Toujours largement dominés par les "gros", ces matches permettent aux buteurs de travailler devant le but et de réaliser quelques cartons qui donnent le moral. Mardi au Vélodrome, l'Olympique de Marseille n'avait pas organisé une telle rencontre mais la tournure du quart de finale disputé face à Vannes, formation de National, a offert aux pointes olympiennes, fort et justement critiquées ces derniers temps, l'occasion de se refaire la cerise.

Vainqueurs 5-0 et qualifiés pour la deuxième fois de suite pour les demi-finales d'une compétition remportée à dix reprises (ndlr : la dernière fois en 1989), les attaquants olympiens ont réalisé un carton plein puisque tout le monde a participé à la fête. Toifilou Maoulida (deux buts), Djibril Cissé, Mamadou Niang et Mickaël Pagis ont tous trouvé le chemin des filets. Une manière de redonner le sourire à tout le monde, chose qui n'est pas si fréquente en 90 minutes. Touché par d'autres soucis bien plus graves récemment que de simples problèmes d'efficacité, Toifilou Maoulida confirme : "La confiance renait pour tous les attaquants. C'est important pour la suite d'autant que ça faisait un moment que l'on ne marquait plus. Quand un attaquant ne marque pas, il n'est pas heureux."

Il l'est d'autant moins lorsqu'il est discuté. Voire sifflé. Djibril Cissé en a fait l'expérience mardi. A cause de prestations ne correspondant pas à son standing et d'un comportement parfois discourtois envers ses coéquipiers, l'international français n'a pas été encouragé le mieux du monde par une partie des 30 000 spectateurs venus suivre le quart de finale. A l'arrivée, il a tout de même mis son petit but sur penalty. Il s'est également permis d'un geste de la main de faire savoir au public ce qu'il pensait des critiques.


Tournés vers Lens

Présent au match - et non-accompagné de Jack Kachkar - le président du Directoire de l'OM Pape Diouf s'est satisfait du rendement offensif de l'OM. "Nous avons réalisé une très bonne entame de match. Cela nous a permis de prendre le match par le bon bout , analyse-t-il. S'être qualifié sans trop souffrir est un bon point. Marquer cinq buts en est un autre. Il ne faut pas s'enflammer et se concentrer immédiatement sur le match de Lens qui sera d'une autre tenue." Un Racing Club de Lens que l'Olympique de Marseille affrontera dimanche lors de la 27e journée du Championnat de France.

Même son de cloche dans la bouche d'Albert Emon. L'entraîneur de l'OM a tout de même eu un petit mot pour ses attaquants et s'est déclaré "ravi" pour eux. Mais comme Pape Diouf, le successeur de Jean Fernandez préfère se projetter vers le futur proche. "On attend Lens, on va bien récupérer pour cette grande rencontre de football qui nous attend. Ce match est fini, il est oublié." Les attaquants olympiens feraient cependant bien de s'inspirer de cette soirée réussie en forme de remise à niveau.
_________________
].•'´¯) ¸,ø¤°`Ma Team`°¤ø,¸(¯`'•.¸
Revenir en haut
bossd57245



Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 205
Localisation: Metz
Date de naissance: 09/12/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: metzain

MessagePosté le: 28/02/2007 15:48:59    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Nantes a souffert. Nantes a peiné. Mais Nantes a fini par faire tomber les résistances sedanaises, au bout d'une séance de tirs au but où le seul Marin a failli devant Fabien Barthez (1-1, 6 tab 5). Dominés une grande partie de la rencontre, les Canaris s'envolent tout de même vers les demi-finales.

SEDAN - NANTES : 1-1 (5 tab 6)
Buts : Pujol (14e) - Keseru (15e)

On peut les critiquer pour leurs mauvais résultats en championnat. On peut les qualifier de petits au vu de leur classement en Ligue 1. Mais après ce quart de finale de Coupe de France, seules les mauvaises langues iront dire que Nantes et surtout Sedan ne sont pas capables de produire du beau jeu et de donner de l'intensité à leur match. 120 minutes de suspense, une longue séance de tirs au but où personne ne voulait lâcher le match, Sedanais et Nantais auraient presque fait oublier qu'ils occupaient les avant-dernière et dernière places du championnat.

Mais s'ils ont volé dans les plumes de leurs hôtes durant le premier quart d'heure, notamment sous l'impulsion d'un Keseru des grands jours (4e), puis de Diallo (6e), permettant à Trévisan de rentrer immédiatement dans le match, les Canaris ont ensuite eu beaucoup de mal à stopper les initiatives sedanaises. Fidèles à leur credo de début d'année, les hommes de José Pasqualetti ne se sont pas ménagés pour prendre les devants dans cette rencontre. Rapidement récompensés grâce à Pujol dont la tête décroisée à la retombée d'un centre d'Amalfitano ne laissait aucune chance à Fabien Barthez (1-0, 14e), les Ardennais ont pourtant à peine eu le temps de fêter leur but que les Nantais étaient déjà revenus grâce à la frappe de Keseru de l'entrée de la surface (1-1, 15e).

Sedan maîtrise, Nantes concrétise

Le match s'affole, les deux formations se donnent sans compter. Et même si les occasions ne pleuvent pas, les défenses sont mises à rude épreuve, celle des Canaris devant notamment subir les assauts incessants d'un Belhadj intenable. C'est pourtant Nasser Ouadah qui se met en valeur juste avant l'heure de jeu et oblige Fabien Barthez à sortir le grand jeu en gratifiant le public de Louis Dugauguez d'une superbe claquette de la main opposée (54e) ou encore Boutabout qui touche du bois, seul devant les buts vides de Barthez (76e). Aussi têtus que leur célèbre emblème, le sanglier, les Ardennais poussent et pressent mais ne concrétisent pas leurs occasions et peuvent se mordre les doigts de ne pas avoir trompé Fabien Barthez sur cette frappe flottante d'Amalfitano repoussée avec talent par le portier nantais (106e).

Car petit à petit, les Canaris font leur nid. S'ils souffrent, ils tiennent le coup et osent même quelques sorties, qui se terminent mal. En témoigne ce 4 contre 2 mal négocié par Keseru et Payet (74e) ou ce centre-tir de Job qui prend le chemin de la lucarne mais trouve finalement celui des gants de Trévisan (87e). Leur fraîcheur fera cependant la différence dans le jeu durant les prolongations. Pas au tableau d'affichage qui reste désespérément fixe malgré les efforts de Diallo (99e)... Heureusement pour eux, les Nantais peuvent compter sur leur gardien qui stoppe le tir au but de Marin. Un simple arrêt pour le portier international mais un arrêt qui permet aux Nantais de rêver un peu plus à une fin de saison heureuse.

Sedan peut quant à lui se mordre les doigts de ne pas avoir concrétisé ses phases dominatrices. Mais au vu du jeu proposé, de leur rythme actuel et si les jambes ne sont pas trop lourdes, nul doute que les Sangliers ardennais pourraient créer de gros problèmes aux Parisiens, ce week-end en championnat.

LA DECLA : Japhet Ndoram (co-entraîneur de Nantes)

"Cette qualification est importante dans la mesure où l'équipe se cherche. On a eu la chance de vite revenir au score. C'est une bouffée d'oxygène dont on avait besoin car depuis le début de l'année on est en difficulté. Cette place dans le dernier carré va nous faire un bien énorme."


Petit mot de Bossd57245: Merci Barthez qui a quand meme réalisé de bon aret et surtout un sur penalty
_________________
].•'´¯) ¸,ø¤°`Ma Team`°¤ø,¸(¯`'•.¸
Revenir en haut
Blaster013



Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 799
Localisation: MaRs [13]
Date de naissance: 25/06/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: TeAm Of MaRs

MessagePosté le: 28/02/2007 21:40:57    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

merci pour ces résumés boos et je sens que celui de monceau va etre extraordinaire après leur magnifique victoire !!!!
_________________

TeAm Of MaRs VeNeZ DaNs MoN 30000 PlAcEs
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bossd57245



Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 205
Localisation: Metz
Date de naissance: 09/12/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: metzain

MessagePosté le: 01/03/2007 17:30:14    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Battu par Montceau-les-Mines en Coupe de France, Lens a pris un sacré coup sur la tête, mercredi. Francis Gillot et ses joueurs n'ont toujours pas compris comment ils ont pu perdre cette rencontre. Dans le Nord, on s'inquiète déjà pour le déplacement à Marseille, dimanche prochain.

Rien n'a fonctionné. C'est en substance le discours tenu par Francis Gillot et ses joueurs, éliminés par Montceau-les-Mines, formation évoluant quatre niveau en-dessous. On pourrait même agrandir un peu plus le fossé en rappelant que Lens est dauphin de Lyon en Ligue 1 et que les Bourguignons sont 15e de leur championnat. Mais tout ça ne compte pas en Coupe de France. Et les Nordistes l'ont appris à leurs dépens comme Bordeaux au tour précédent. "Nous avons été très insuffisants dans tous les domaines: technique et mental, lance Francis Gillot. Lorsque c'est comme cela, on passe à la trappe. On sait ce qui n'a pas marché et surtout rien n'a marché".

L'entraîneur des Nordistes est même allé plus loin après la rencontre, se demandant si ses joueurs avaient abordés le match avec le professionnalisme qui incombe à leur statut. "Allez demander aux joueurs s'ils ont pris ce match à la légère, moi je ne suis pas dans leur tête. En tout cas, c'est certainement notre plus mauvais match depuis ma prise de fonction il y a deux ans et demi" . Car au-delà de la motivation des Montcelliens et de cette magie inhérente à la Coupe de France où le rêve et l'envie enterrent toute forme de logique, les Lensois n'ont pas joué à leur niveau.

Rebondir à Marseille

Même s'ils sont tombés sur un bon gardien, Crétin, les Sang et Or ont surtout manqué de réalisme offensif et de fond de jeu. Et sans un grand Chabbert, ils auraient même pu quitter la Saône et Loire avec une valise plus remplie. "Nous avons commis une faute professionnelle, lance même Isaam Jemaa. Nous n'avons pas trouvé notre système de jeu". "Je n'ai pas d'explications mais une grosse déception, avoue Marco Ramos. Je ne pense pas que nous ayons pris ce match à la légère. On se fait sortir et en plus de belle manière. Cela va nous faire redescendre un peu sur terre".

La terre, c'est la Ligue 1 et le déplacement à Marseille dimanche prochain. "J'espère que nous allons nous relever de cela car nous prenons quand même un coup sur la tête, s'inquiète Francis Gillot. Quand on perd contre une équipe de CFA qui est 15e, cele vaut dire que nous serons encore en danger à partir de dimanche. Que ce soit contre Marseille ou une autre équipe" . Une défaite des Lensois, qui restent sur deux matches nul, n'arrangerait ni leur moral, ni leur avance au classement. Après une première partie de saison prometteuse, il serait dommage pour les Nordistes que cette élimination les entraîne dans une spirale négative.
_________________
].•'´¯) ¸,ø¤°`Ma Team`°¤ø,¸(¯`'•.¸
Revenir en haut
bossd57245



Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 205
Localisation: Metz
Date de naissance: 09/12/1991
Sexe: Homme
Equipe Foot-Land: metzain

MessagePosté le: 01/03/2007 17:33:02    Sujet du message: Quart de final Répondre en citant

Sochaux domine le PSG 2-1 et rejoint Nantes, Marseille et Montceau en demi-finales de la Coupe de France. Les Lionceaux ont fait preuve d'efficacité en première période et de maîtrise en seconde. Le PSG qui a aligné une équipe de remplaçants perd son trophée et peut se concentrer sur le maintien.

SOCHAUX - PSG : 2-1
Buts: Isabey (25e), Dagano (39e) pour Sochaux et N'Gog (75e) pour le PSG

En danger en championnat, les Parisiens hésitaient entre jouer le coup à fond en Coupe de France ou se concentrer sur le maintien. Paul Le Guen avait, visiblement, fait son choix puisqu'il alignait une équipe de remplaçants avec Chantôme au poste d'arrière droit, Cissé et Traoré en défense centrale et Piètre en attaque. A l'inverse, Alain Perrin était bien décidé à accéder aux demi-finales et, pour cela, faisait confiance à ses titulaires habituels avec Alvaro et Dagano en pointe.

L'équipe bis du PSG débute bien la rencontre et démontre une certaine volonté dans la conquête du ballon. Mais les attaquants parisiens manquent souvent de précision et leurs frappes n'inquiétent pas Richert. Si le portier sochalien doit se détendre dès la première minute sur un tir de Kalou, il regarde tranquillement les tentatives de Hellebuyck (10e) et de Frau (21e). Sur le banc de touche sochalien, Alain Perrin n'apprécie guère le choix de ses hommes de jouer en contre et se fait alors entendre. Il décide même d'envoyer ses remplaçants s'échauffer. Les titulaires doubistes sont bien obligés de réagir et bien décalé par Ziani, Isabey prend sa chance de 25 mètres et, d'une frappe croisée envoie le ballon dans la lucarne d'un Landreau impuissant (1-0, 25e).

Contre le cours du jeu, Sochaux prend l'avantage et décide de jouer plus haut malgré la réaction parisienne. Au fil des minutes, la qualité technique du jeu des Lionceaux fait la différence. En face, la défense inhabituelle du PSG manque de réactivité et après un bon travail sur le côté droit, Isabey peut centrer vers Alvaro à l'opposé. Mais, au point de penalty, Dagano saute et reprend victorieusement de la tête (2-0, 39e). Paris, tenant de la Coupe de France, semble laisser filer son trophée.

Paris réagit doucement

La seconde période débute avec l'entrée en jeu d'Armand à la place de Dramé. La défense parisienne se renforce mais l'attaque pèche toujours à l'image de Frau qui manque un face à face avec Richert (51e). Les passes parisiennes restent précipitées et imprécises alors que les Sochaliens sont bien regroupés et, emmenés par un toujours étincelant Ziani, maîtrisent l'entre-jeu. Paul Le Guen choisit donc de remplacer Piètre par Diané et Hellebuyck par N'Gog. Le PSG gagne en percussion. Kalou peut égaliser mais sa reprise à bout portant manque de puissance (73e).

Fin de match folle

Les joueurs du PSG tentent tout et sont récompensés. Diané perce sur le côté droit et sert N'Gog, l'espoir parisien ne peut reprendre mais force Afolabi à pousser le ballon dans son propre but (2-1, 76e). Paris reprend espoir mais Sochaux ne recule pas. Birsa a ainsi l'occasion de redonner deux buts d'avance aux Lionceaux mais manque le cadre (86e). C'est ensuite Le Tallec qui voit son tir s'écraser sur la barre transversale de Landreau (89e). Dans les arrêts de jeu, le portier parisien se montre impérial dans son face à face avec Birsa mais fait preuve de trop d'audace en montant sur le dernier corner parisien. Ziani peut alors tenter sa chance du milieu de terrain mais manque le cadre de peu. Sochaux s'impose tout de même 2-1 et rejoint Nantes, Marseille et Montceau-les-Mines dans le dernier carré de la Coupe de France. Paris, de son côté, pourra se concentrer sur le championnat et la Coupe UEFA mais ce deuxième revers consécutif ne rassure pas.

Petit mot de bossd57245: Sochaux en 1/2 final, Paris relegable
_________________
].•'´¯) ¸,ø¤°`Ma Team`°¤ø,¸(¯`'•.¸
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: 15/12/2017 01:50:52    Sujet du message: Quart de final

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:Fl-Land:. Index du Forum >>> FootBall >>> Les Coupes >>> Coupe de France Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Votez Svp

Partenaires:
Foot-Land - Forum Football

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo